Généalogie du Château de Belle Combe

La construction du château de Belle Combe débute au XIII ° siècle par des Belle Combe, Alix de Belle Combe et Arthaud de Montchal (1282), afin de représenter la seigneurie de Colombier le Vieux.

Au fil des années et des siècles, le site voit défiler les propriétaires :
En 1309, la terre et la seigneurie de Colombier le Vieux appartiennent à Arnaud de Fay, Seigneur d'Etables.
Puis à la fin du XIV°siècle, c'est une famille importante, les De Joyeuse qui par alliance en font acquisition, et cette terre devient en partie Seigneurie de Bozas.

La famille De Fontgarnaud

Au XV°siècle, réside à Boucieu Le Roi la famille De Fontgarnaud, Vincent le père, et deux fils, Louis, notaire de son état, et Jean, licencié des lois. Il épouse en première noce Françoise De Jaulte , ils ont 2 fils : Claude et Briand.

Son fils Briand marquera le début d'une branche des De Fontgarnaud de Satilleu.

Claude De Fontgarnaud, pour sa part est à la fois viguier de la viguerie royale de Boucieu et juge de cette terre, ainsi que de nombreuses autres : Saint-Romain, Valmordane (Mordane), Bozas, La Batie d'Andaure, Empurany.
Il épouse le 14 janvier 1553 Anthoinette (ou Anthonie) Faure, fille de Pierre Faure, licencié ès droits, de Colombier le Vieux. De cette union naît un fils Claude De Fontgarnaud, du même prénom que son père.

C'est certainement lui qui achète la coseigneurie de Colombier le Vieux aux De Joyeuse et qui construit le château de Belle Combe , tel qu'il est aujourd'hui.
Claude De Fontgarnaud docteur ès droits, est alors coseigneur de Colombier le Vieux, viguier de Boucieu le Roi, comme son père, juge de Crussol et de Colombier le Vieux.

Le 13 juillet 1593, il épouse Lionète De Barjac, fille de Bernard De Barjac et Jeanne De Rochefort. De cette union naissent plusieurs enfants, dont une fille : Catherine. Celle-ci épouse le 19 juillet 1622 Pierre Des Bosc II, Seigneur de Solignac. Après sa mort sans alliance de ses frères, Catherine hérite des biens dont Bellecombe.
Claude De Fongarnaud, le 2 novenbre 1593, rend homage à Bastiane De Conflans, épouse de Louise De Vache, dame et seigneur d'Etables et de Colombier le Vieux, et devient héritier de ses maisons, chateaux, terres et garraines qu'il possédait à Colombier le Vieux : cela agrandit leur influence.

La Famille Des Bosc

Pierre Des Bosc I, anobli par Henri IV pour les services rendus aux campagnes militaires, achète en 1609 la Seigneurie et le vieux château de Solignac à Gilhoc, puis les seigneuries de Monteil, du Crestet, de Saint-Barthélémy le Pin, Sainte Marguerite.
Le fief des frères Des Bosc (Pierre et Henri) est le château des Bosc où ils exercent leur métier de notaires.
Pierre, épouse Marie De Chambaud ; De cette union naît Pierre prénommé comme sont père. Pierre II épouse Catherine De Fontgarnaud, héritière de Colombier le Vieux.

Leur fils Henri épouse le 26 mars 1667 Laurence De Clermont de Montoison. De cette union naît une fille unique Marie- Françoise Des Bosc.

Le 22 octobre 1672, Henry Des Bosc est assassiné au lieu dit " Robert " commune de Boucieu le Roi par Antoine De Reboulet d'Urbillac à Lamastre.
Cette mort marque probablement l'arrêt définitif de la construction du château de Colombier le Vieux.

Marie-Françoise Des Bosc épouse le 8 janvier 1688 François De Beaumont, marquis de Brison, baron de Largentière et des Etats du Vivarais. La seigneurie de Colombier le Vieux et le château de Belle Combe passe à la famille De Beaumont de Brison.

La famille De Beaumont, marquis de Brison

Au XVIII°siècle cette famille se ruine dans le luxe.
En 1785, François Louis Auguste de Beaumont du Roure chevalier comte de Brison, baron des Etats Généraux de la province du Languedoc vend le domaine du château et celui du village " la Rentier " à la famille Robert de Chateauneuf.

La famille Robert de Chateauneuf

Charles Robert de Chateauneuf du Mollard, officier de l'armée sous la révolution se marie à Clémentine d'Hilaire de Jovyac. De cette union naissent deux filles : Magdeleine et Marie-Jeanne.

Le 3 novembre 1789 : mariage de Magdeleine, Jacqueline Robert de Chateauneuf et de Vincent Anogarie De Gentile, fils de François Anogari De Gentile et de Rose Catherine Grimaldi. De cette union naît une fille : Angelle.

Le 4 mai 1796 : Mariage de Marie-Jeanne Robert de Chateauneuf et de Pierre Maurice d'Argout, fils de Maurice et Antoinette Rose d'Argout. Ils donnent naissance à un garçon : Ange.

Le 24 mai 1819 : Mariage entre cousins germains de Ange d'Argout et Angelle Anogari De Gentille.

Onze enfants sont issus de cette union, nombreux sont morts très jeunes, les derniers survivants :

Gaston d'Argout, célibataire décédé à Eclassan
le 1° avril 1882
Eugène…………………………………………… 11 janvier 1892
Hélène…………………………………………… 23 avril 1901
Maria…………………………………………… . 28 septembre 1906
Pierrette…………………………………………... 14 janvier 1909

L'héritier de cette famille est Monsieur Murati Septime, juge à Oletta (Corse).

Le 30 juin 1910, le château est vendu aux frères Entressangle d'Etables : l'abbé Victor Entressangle, et Paul Entressangle, père de Madame Roche.

Le 5 septembre 1997 : Vente du château de BelleCombe par Madame Roche à Régis Desbos.

Château de BELLE COMBE - 07410 Colombier-le-Vieux

CONTACTEZ-NOUS :
66, route du Grand Pont 07 300 St Jean de Muzols
Régis DESBOS : Tel. +33 4 75 07 57 47 - Mobile 06 78 68 20 26
Agnès Desbos : Tel. 04 75 06 22 05 - Mobile 06 78 45 08 36
Email : contact@chateau-bellecombe.com | Accueil du Château